Accès adhérent

Welcome header

Bienvenue !

- Comment s'identifier
- Pourquoi adhérer
- Bulletin d'adhésion 2017
- Adhésion en ligne 2017

Offres d'emplois

L’AFDN constitue un des principaux canaux de recrutement des diététiciens
Déposer une offre d'emploi

Déposer une demande de permutation

Diététiciens libéraux

Trouver un diététicien libéral membre de l'AFDN proche de chez vous
Rechercher

Le diététicien

Une profession récente

La profession de diététicien est une profession encore jeune, plus développée en pays anglo-saxons qu'en pays latins. Elle a commencé au Canada vers 1902-1907. Elle s’est réellement mise en place dans les années 20 aux Etats Unis et au Japon dans les années 30, en Allemagne, en Argentine, aux Pays Bas en 1935, en France en 1949, en Belgique en 1951, enfin au Luxembourg en 80-85.

En France en 1935 Lucie Randoin, chercheur biologiste, élabore les lois de la diététique et en 1945 elle crée des "spécialistes en alimentation rationnelle".
En 1948 , le Professeur Jean Trémolières fonde à l’hôpital Bichât, dans le cadre de l’Institut National d’Hygiène (futur INSERM), une cuisine diététique expérimentale.

Le premier service de diététique a été crée à l’Hôtel Dieu de Marseille en 1952.

Historiquement hospitalière et féminine, la profession de diététicien se diversifie. La pratique en cabinet libéral se développe, le diététicien est alors le plus souvent complémentaire du médecin de ville qu’il soit généraliste ou nutritionniste. Sa présence au sein des collectivités territoriales tend à prendre une place prépondérante en réponse aux différents programmes de prévention de santé publique (obésité de l'enfant, …). Elle s’ouvre peu à peu aux hommes et de nouveaux métiers émergent dans l’industrie agro-alimentaire, ou dans les agences de communication par exemple.

Quelques chiffres

Données Janvier 2013 (Sources DREES, Répertoire ADELI)

 

Plus de 8 500 diététiciens exercent en France.

L’AFDN regroupe environ plus d'un tiers des diététiciens (soit 2 900).

Répartition des secteurs


 

Plus de 60 % des diététiciens en exercice ont moins de 40 ans.


un seul métier sur plusieurs domaines d'activités

Thérapeutique et Prévention

Dans les centres hospitaliers de soins et de santé, publics et privés

  • assurer le traitement diététique et l’éducation nutritionnelle des patients et de leur famille en fonction de la pathologie et des prescriptions médicales,
  • veiller au respect de l’hygiène et assurer l’information et la formation du personnel,
  • co-responsabilité de la prestation alimentaire globale.

Dans l’exercice libéral

  • thérapeutique et prévention en cabinet de consultation,
  • activité de conseil et d’assistance dans les entreprises, collectivités,
  • activités de formation.

Dans les organismes sociaux : DDASS, PMI, médecine scolaire, collectivités


Restauration collective et industrie

  • Elaborer les cahiers des charges, suivre la législation et son application, la gestion dans les entreprises, les municipalités, les sociétés de restauration, les centres de loisirs.
  • Assurer l’éducation et la prévention.
  • Evaluer la qualité nutritionnelle des produits.
  • Formation interne et information externe pour le public.

Recherche

  • Participer à des enquêtes épidémiologiques ou à des programmes de recherche.
  • Mise en place de services de recherche bibliographique et de documentation.

Communication

  • Vulgariser les grands thèmes de la Nutrition, commenter l’actualité alimentaire dans les médias.
  • Publier des documents, brochures pour le grand public et les professionnels de la santé et de l’alimentation.
  • Organiser des débats, conférences pour tout public.
  • Participer à des films, sites Internet …